• 51gcM2lmlRL. SS500

    Amours d'Enfers (Recueil de Nouvelles)
    Hachette
    16,00€
    254 pages

    Auteurs:  Scott Westerfeld, Melissa Marr, Laurie Faria Stolarz, Justine Larbalestier et Gabrielle Zevin


    Résumé :

    Tomber amoureuse d'un fantôme, croire aux contes de fées, accepter l'impensable, se révolter contre un monde tout entier, sombrer dans la folie...

    Que ne ferait-on pas, par amour ! Les héroïnes de ces nouvelles vont tenter leur chance au jeu de la passion, jeu de hasard et jeu dangereux...

     

    Mon avis :

    Niveau histoire, mon cœur balance entre la nouvelle de Scott Westerfeld et celle de Melissa Marr (auteur de Wicked Lovely dont j’attendais impatiemment la sortie). La première parce que même en une nouvelle de quelques pages Scott Westerfled a su recréer vraiment tout un univers futuriste (bien loin de celui d’Uglies et c'est d'autant plus appréciable de voir que l’auteur peut se diversifier en gardant le même style) et à nous emporter dedans, bien que je n’ai pas spécialement apprécié la fin parce que un peu trop prévisible à mon goût.
    La deuxième parce que j’ai beaucoup aimé les changements de relation entre les personnages au fil de l’histoire.
    J'ai trouvé les trois dernières nouvelles agréables à lire mais pas exceptionnelles non plus sauf peut-être celle Justine Larbalestier vu que j’ai bien aimé l’époque reculée dans laquelle se déroulait l’histoire, à l’époque où les gens était encore plein de préjugés etc. *(ce qui est la raison de la fin tragique de l’histoire d’ailleurs). *
    Celle de Laurie Faria Stolarz est assez banale en somme et j’ai trouvé que la mère de Travis n’était pas très crédible (elle semble trop vite convaincue). Quand à celle de Gabrielle Zevin elle est assez…étrange et j’avoue n’avoir rien saisi au dénouement bref, petite déception en ce qui concerne cette nouvelle.

     

    Un petit recueil bien sympathique donc (mais ça casse pas trois pattes à un canard non plus comme on dit !) dans la lignée de Nuits d’Enfer au Paradis bien que l’ambiance des histoires y soit très différente.

     


    votre commentaire


  • airman
    Airman - Eoin Colfer
    Gallimard Jeunesse
    20,00€ (Broché)
    410 pages



     Résumé:

    En cette fin de XIXe siècle, les hommes rêvent de construire la machine qui les fera voler. Mais pour le jeune Conor Broekhart la conquête de l'air est plus qu'un rêve - une destinée.

    à bord d'un ballon dirigeable, Conor grandit dans les îles Salines, au large de l'Irlande. Il y étudie la science du vol avec son ami le professeur Victor Vigny et passe de longues heures à explorer le château en compagnie d'Isabella, la fille du roi. Tout change en une nuit tragique, quand la pire des trahisons détruit sa vie et lui confisque son futur. Pour sauver sa famille et son île, Conor n'a plus d'autres choix que de prendre son envol.


    Mon avis:

    Le début du roman est un peu longuet. La première partie (le livre étant composé de trois parties) sert juste à mettre l'histoire en place et ne m'a pas vraiment accrochée mais, à partir du moment où l'on assiste à la chute du héros, le livre devient vraiment captivant.
    Pourtant l'univers du livre (enfin surtout dans la 2eme partie) est vraiment sombre et l'atmosphère opressante. Il règne tout au long du livre un climat de désespoir et on doute jusqu'au dernier moment que le héros s'en sorte.
    Après, c'est surtout une question de goût. J'ai littéralement dévoré ce livre, en revanche, l'atmosphère pesante du bouquin m'a quand même gênée il est vrai. C'est assez paradoxal en fait...

    Bref, c'est un livre vraiment différent de ce à quoi nous avait habitué Eoin Colfer avec Artemis Fowl ou encore Le Supernaturaliste mais j'en ressors mitigée au final. Il n'en perd rien de son talent mais je préfère l'auteur dans le style science-fiction qui lui va comme un gant!


    votre commentaire


  • img-2248327leqq

    Le diable s'habille en Prada - Lauren Weisberger
    Pocket Jeunesse
    7,20€  (Poche)
    506 pages

    Critique du film ici


    Résumé:


    Andrea n'en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l'a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l'assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d'autres filles se damneraient pour être à sa place ! Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère.


    Mon avis:
     

    Un livre léger, drôle et divertissant!
    L'intrigue se met en place dès les premières pages (ou du moins a-t-on un aperçu de l'histoire grâce à la scène d'incipit) et c'est le début d'une longue succession d'évènements qui ne nous laisse pas le temps de souffler mais ne nous lasse pourtant pas au fil du livre et qui, au contraire, nous permet de mieux se prendre dans l'histoire. On se surprend même quelquefois à éprouver les mêmes craintes que l'héroïne.
    Le tout teinté d'une légère touche d'humour qui donne du pep's à l'histoire et ne manque pas de faire éclater de rire lors de certains passages.

    Le retournement de situation est quant à lui, assez original dans le sens où il n'est engendré que par une seule petite phrase (Mais quelle phrase! Lorsque que l'on connait la personne à qui elle s'adresse!)

    Bref, un livre auquel on se prend vraiment facilement et auquel, une fois lancé, il est dur de décrocher.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires